Nous situer
- +

Airan (Valambray)

Tour de Valmeray

A VOIR A FAIRE

  • Le portail roman de l’église
  • Les vestiges de la tour de Valmeray
  • Le château de Coupigny (privé)
  • Le moulin Deuzet de 1682, avec son mécanisme en état de fonctionnement (privé)
  • Le moulin Leblanc (privé)
  • Angora du Moulinet
  • La Farfouille : le 1er dimanche de septembre
1935
Date à laquelle la Tour de Valmeray fût classée

En l’été 1047, le roi de France Henri Ier à la tête de son ost, traverse Airan pour gagner la chapelle St-Brice de Valmeray où il entend la messe avant de rejoindre son vassal Guillaume de Normandie pour le soutenir en "Val ès dunes".

Selon l’abbé L. Leprestre, en 1874, le long de la route de St-Pierre-sur-Dives, sur le territoire de Moult, près de Valmeray, fut trouvée une parure de princesse barbare appelée « le trésor d’Airan » datée de la fin du IVe, début Ve siècle.

La première mention d’Airan (nom d’origine germanique) apparaît dans une charte de 1105 de l’abbaye de Troarn : le seigneur Lancelin lui fait don de dîme, de terre et de vignes. Au Moyen-Age la région était réputée pour son vin, la seigneurie comptait une soixantaine d’habitants. Ils étaient 800 en 1789, époque où venait d’être construit le château de Coupigny. Valmeray, ancienne paroisse fut rattachée à la commune très étendue avec ses hameaux de Coupigny, des Pédouzes et du Ruel.

L’église, citée au XIe, ne conserve que son portail roman inséré dans une reconstruction totale après les destructions de 1944.

En avril et mai 1942, Airan fut le théâtre de deux déraillements importants et meurtriers pour l’armée allemande. La commune n’en subit pas de représailles. Elle fut libérée le 16 août par le régiment anglais des Hallamshire.

Contact

Code postal : 14370 - Commune de Valambray - 1767 habitants

4 km au sud d’Argences

Mairie Tél. : 02.31.23.62.11

Fax : 02.31.23.62.31

Ouverture : mardi 9.00 h-12.00 h

vendredi 14.00 h-18.30 h