Nous situer
- +

Canteloup

Canteloup

A VOIR, A FAIRE

  • L’église St Jean Baptiste, son retable et la pierre tombale de la famille d’Arnouville
  • Demeures et bâtiment augerons
  • La place et son école datée de 1838 (boite à lettres)
  • Poulains, yearlings et juments dans les herbages, sans les effaroucher

 

 

 

17
L'Eglise de Canteloup a été bâtie au 17ème

Canteloup, qui s’est appelé « Cantelupus » au XIIe siècle, fut un fief de Haubert des seigneurs de Beuvron. Il fut autrefois le siège de dix-sept maladreries, peut-être en raison de son isolement et de son environnement boisé.

 

Le château, reconstruit au début du XIXe s., appartenait à la famille d’Arnouville qui laisse une épitaphe très romantique sur une pierre tombale du cimetière. Il fut revendu à la famille du marquis de Blangy qui y employait une nombreuse domesticité ; celui-ci créa une école privée en 1838 pour les filles qui, en 1872, fut ouverte aux garçons. Ils ne devaient plus rejoindre Argences ou Croissanville pour être instruits. Cette école reste la seule du village.

 

L’église, dont on ne connaît pas les origines avant le XVIIe s., présente un beau retable baroque du XVIIIe représentant le baptême de Jésus.

 

En vous promenant dans les chemins ombragés et paisibles du village vous verrez de nombreux yearlings et juments dans les herbages. Canteloup est en effet devenu un des hauts lieux du trot normand grâce à la famille Viel, éleveurs prestigieux dans cette discipline. Le vainqueur du prix d’Amérique de 1997, Abo Volo, est issu de ce haras dont le manoir fut construit par Toussaint Hélie en 1633.

 

 

Contact

 

Code postal : 14370 - 186 habitants

Canton de Troarn

3 km à l’est d’Argences

Mairie : Tél. : 02.31.23.69.28

Ouverture : mercredi 16h30 – 18h30